La filtration d’un aquarium

La filtration d’un aquarium est essentielle pour la maintenance de poissons et de plantes dans de bonnes conditions.
Le filtre d’aquarium est donc un outil d’épuration organique et biologique de l’eau mis en place via un système interne ou externe. Grâce à un fonctionnement en plusieurs étapes ces filtres permettent l’élimination et l’épuration de l’eau.

La filtration mécanique a pour but de réduire et supprimer les matières en suspension, en utilisant des mousses de filtration à maille de différentes tailles. Cette filtration, nécessite en général une puissance en litre/heure relativement importante afin d’éviter le colmatage du filtre dû à d’une trop forte concentration de matières organiques. Il faudra nettoyer ces mousses de filtration environ tous les mois (en alternance) afin de limiter ce colmatage.

La filtration biologique a quant à elle pour but de créer un milieu viable pour les bactéries, c’est ici que les bonnes bactéries se développeront et iront se nourrir des matières organiques piégées dans les masses de filtration du filtre mécanique. Les bactéries sont essentielles pour créer un milieu sain à la fois pour vos plantes comme pour vos poissons. Ce sont ces bactéries qui vont permettre l’élimination des dérivés de l’azote, elles vont finalement transformer l’ammoniaque en nitrite puis en nitrate, c’est ce que l’on appelle le cycle d’azote.

Attention, il est possible de maintenir des poissons et des plantes sans filtration. Nous aurons l’occasion d’en discuter un peu plus bas.

 

Choisir la bonne filtration pour son aquarium

La filtration doit toujours être dimensionnée en fonction du volume du bac, il n’est donc pas rare d’observer la règle suivante : la filtration doit faire 5 fois le volume du bac par heure.
Ainsi une cuve de 64l devra être équipée d’une filtration d’au moins 320L/H.
De notre côté nous avons toujours tendance à surdimensionner les filtrations, cette pratique vient d’un retour d’expérience de plusieurs années qui ont plus ou moins prouver que notre maintenance nécessite plutôt 8 à 10 fois le volume du bac que 5 fois. Nous avons donc équipé un bac de 91l avec une pompe externe de 900L/H.

Il existe différents types de filtres sur le marché, vous pourrez ainsi trouver des filtres externes ou internes.

Filtration interne

La filtration interne a été démocratisée avec les bacs complets vendus avec des décantations internes. Il existe également des petites pompes internes à ventouse qui peuvent être relativement puissante.

Ces filtrations sont souvent bien trop petites et prennent de la place dans la cuve. C’est pourquoi nous aurons tendance à les déconseiller, surtout si vous débutez.
Aujourd’hui, il est possible d’acheter des filtrations externes performantes et puissantes pour moins de 100€, ce qui reste cher mais abordable pour un équipement essentiel.

Filtration externe

La filtration externe a pour avantage de ne pas prendre de place dans l’aquarium, si ce n’est les cannes d’aspiration et de rejet, donc de limiter l’impact visuel de l’équipement dans la cuve.

De plus, ces filtrations sont en général plus puissantes que les filtrations interne. Vous pourrez ainsi trouver plus de choix et de meilleure qualité sur du long terme pour votre écosystème.

Plusieurs marques sont disponibles, nous avons surtout pu essayer les filtrations externes de Eheim et de JBL mais vous pouvez en essayer d’autres.

Ainsi, si vous désirez commencer nous vous conseillons de partir sur une filtration externe d’au moins 5 à 8 fois le volume du bac par heure, afin d’avoir un équipement de qualité.
Composition

Ce guide a pour objectif principal de présenter brièvement la filtration d’un aquarium. Nous aurons l’occasion de réaliser un article plus conséquent sur le fonctionnement ou les différents types de filtres (décantation, filtre à gouttière etc.).

En début d’article, nous avons dit que la filtration est essentielle pour un aquarium. Cela est partiellement vrai, en effet, il est nécessaire de mettre en place un milieu sain ce qui passe par la dégradation des matières organiques et la mise en place d’un cycle d’azote. Ceci passe par les différentes étapes évoquées plus haut lors de la filtration. Toutefois, votre aquarium est composé d’un substrat, de décors, de plantes qui permettent également d’améliorer la qualité de l’eau. Le substrat va être un élément central puisqu’il va servir de support bactérien, au même titre que le décor de votre aquarium. De ce fait, vous trouverez dans votre substrat une colonie de bactérie bénéfiques pour votre aquarium et la qualité de l’eau. L’ensemble de la faune et de la flore de votre aquarium va permettre de le rendre sain et de maintenir l’écosystème dans le temps.
Ainsi, si vous disposez d’un sol de qualité permettant aux bactéries de se développer, des plantes et que votre population est régulée vous ne devriez pas avoir besoin d’une filtration seulement d’un brassage de l’eau. L’ensemble se régulant tout seul et la nature reprendra ses droits bien avant votre intervention. Finalement, on ne se passe que rarement de filtration, qu’elle soit réalisée naturellement ou par un équipement technologique

 

Vous avez trouvé une erreur, une faute d’orthographe ou tout autre élément à signaler ? Sélectionnez le texte en question et cliquez sur : Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Poster un commentaire

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :